11 juil. 2016

L'édito #42


L'édito est de retour avec au menu de ce 42ième numéro :


  • Les résultats belges à l'Euro d'athlétisme d'Amsterdam
  • Un bilan rapide de l'Euro 2016 de football





Les résultats belges à l'Euro d'Athlétisme d'Amsterdam

Pour situer la valeur d'une médaille européenne en plein air pour l’athlétisme belge, signalons qu'avant ces championnats la Belgique avait obtenu 28 médailles dont 7 en or. Voici les top 8 de la délégation belge.

Décathlon (H) - Thomas Van Der Plaetsen - médaille d'or : champion d'Europe du décathlon. 2 ans après son cancer. Qualifié pour Jo de Rio
Hauteur (F) - Nafi Thiam - 4ième : niveau barre franchie pas une énorme perf (1M93) mais vu son âge et hors de sa spécialité première (l'heptathlon) un très beau résultat.
100 haies (F) : Anne Zagré 5ième confirmant sa régularité dans les championnats où elle ne se loupe jamais.
Perche (H) : Ben Broeders 4ième d'un concours à la perche très  bizarre et qui n'est pas monté haut.
Disque (H) : Philippe Milanov - médaillé d'argent : déjà vice champion du monde l'an dernier, Philippe Milanov fait preuve d'une remarque régularité, grosse chance de médaille pour Rio à n'en point douter.
5000 m (F) - Louise Carton - 7ième : un temps assez loin de ses capacités mais tout de même un top 8 au final.
4x400 M (H) : Belgian Tornados : médaille d'or. Grâce à un finish exceptionnel de Kevin Borlée. Le relais est champion d'Europe pour la deuxième fois après 2012.

A noter que nos 2 médaillés individuelles n'ont encore que 25 ans et ont donc encore de belles années devant eux.

L'Euro 2016 : le bilan

La finale des supporters : Irlande - Islande

Le début de l'Euro a été marqué par des incidents avec des hooligans, mais les fans irlandais ont juste été parfait dans le stade et en dehors, les champions d'Europe en la matière sans le moindre doute.
Quant aux islandais et leur "clapping", ils ont fait fureur. Les images du retour au pays sont tout simplement impressionnante. La proportion de la population qui était présente en France était aussi ahurissante.

La finale au mérite : Italie - Pays de Galles

La "pire Squadra de l'histoire" et son génie tactique de coach ont réussi à faire complétement déjouer la Belgique et l'Espagne avant de passer tout près de sortir l'Allemagne.
Le Pays de Galles est sorti de son groupe devant son rival Anglais, avant de dominer la Belgique mais de perdre contre le cynique Portugal. Leur parcours méritait une meilleure fin.

La finale de Platini : France - Portugal

Alors certes, dans quelques années tout le monde aura oublié le niveau de jeu affiché par ce Portugal, mais signer sa première victoire (dans le temps réglementaire) en demi-finale pour se retrouver finaliste ce n'est quand même pas follichon. La Grèce a gagné un Euro en jouant un football triste à regarder mais eux étaient obligés de faire avec ses moyens. Quand on voit l'effectif portugais leur niveau de jeu est indigne de leur qualité.
Quand aux Français, ben sans être brillant ils ont profité d'un calendrier ultra favorable ( Merci Jacquie et Michel, enfin surtout Michel) jusqu'en demi. Il s'en sont ensuite remis à Rizzoli (pas Philippe, l'autre) pour battre l'Allemagne et les voilà en finale.
Le Portugal s'est tout de même permis (sans Ronaldo) de briser leur rêve. Un titre pas ultra reluisant, mais seule la victoire compte dans un palmarès et Ronaldo, aussi insupportable d'arrogance soit-il, mérite un titre avec son pays.



En Bonus

Cet Euro 2016 marquait aussi la dernière compétition internationale de Zlatan Ibrahimovic, aussi talenteux que charismatique, la marque Volvo a bien sur surfait sur cet événement avec cette vidéo, si vous l'avez manqué.




Vous avez apprécié cet édito? Alors n'hésitez pas à aller en lire d'autres...

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More