21 janv. 2015

FIFA 15 : l'avis d'un profane

Autant planter le décor tout de suite je ne suis pas un gamer averti...ma dernière console avant l'achat de la Xbox One était la...PS2 autant dire que j'en étais resté au...Moyen Age du jeux vidéos.

Je me suis pourtant dis...pourquoi ne pas écrire un petit avis sur FIFA15, jeu qui accapare le peu de temps que j'ai à consacrer à ma console.

fifa 15 xbox one


Visuellement ce jeu est évidemment une claque, même si les 52 ralentis après chaque phase peuvent finir par lasser, à tel point que vous vous retrouvez vite à appuyer sur "A" pour les passer et que du coup le coup franc parfaitement placé à 20 mètres plein axe se transforme en pitoyable passe au mur dressé devant vous.
Pour le reste, des modes de jeu assez complet, et notamment les exercices d'entrainement qui sont appréciables lorsque vous débutez et/ou êtes un peu rouillé.

Voici donc mon résumé des atouts et points faibles de cet opus du jeu phare d'EA Sports.

Points forts

- Graphisme : on se surprend, surtout au début,  à apprécier regarder les ralentis et le résumé de fin de matchs, tellement le réalisme est poussé loin.
- Réalisme : en plus des graphismes les comportements et mouvements sont assez réalistes. Avec quelques cas limites repris dans les points faibles ci-dessous
- Si les commentaires en français sont à l'évidence recensés comme un gros point faible de l'application, ceux en anglais sont, je trouve, très bons.
- La bande son est très très bonne.
- Les licences et modélisation des joueurs et stades de Premiere League notamment.
- Les chants des supporters fidèles, même pour une équipe d'un championnat mineur comme Anderlecht.

Points faibles

- Le choc entre les joueurs : quoi de plus frustrant que de constater les innombrables chocs entre vos 2 défenseurs qui se touchent quelque peu et se vautrent lamentablement.
- Les minutes d'arrêt de jeu : avoir 4 ou 5 minutes d'arrêts de jeu très souvent en première mi-temps c'est relativement très peu réaliste.
- L’occurrence des tirs sur le cadre : beaucoup beaucoup de frappes sur les montants je trouve, y compris dans les exercices d'entrainement, ou alors c'est moi qui serait un dieu du challenge téléfoot.
- Les stades : fidèles et modélisés pour la Premier League, mais ce n'est pas le cas pour les autres championnats ce qui est évidemment dommage.


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More