17 févr. 2012

8 astuces anti procrastination

Etant donné que la procrastination semble avoir du succès (article le plus lu de ce blog), voici une petite liste de 8 astuces pour lutter contre la procrastination, si vous ne savez pas ce qu’est la procrastination je vous suggère d’aller lire mon précédent article sur le sujet.


procrastination humour


  •       Divisez les grosses tâches en plusieurs tâches plus petites:  rien de pire que d’avoir le sentiment d’être face à une montagne et de perdre ses moyens. Divisez donc une tâche longue en plusieurs plus petites pour la réalisation desquels vous fixez des « deadlines ».
  • Ne faite pas une fixation sur vos tâches : le stress/la peur de ne pouvoir accomplir une tâche ardue peut paralyser et amener à la postposer indéfiniment et mener à ne même pas vouloir essayer. Essayez de ne pas en faire une obsession, et n'y pensez pas jour et nuit, il sera encore temps de vous inquiéter le moment venu. 
  • Réaliser une tâche simple en premier : commencer par réaliser une tâche simple et familière peut être une solution intéressante, en effet elle permet de se mettre en confiance avec un travail familier et réduira l'angoisse devant l'ampleur des tâches suivantes.
  • Ou la plus difficile : pour d'autres, il sera plus aisé de s'attaquer au gros morceau en premier quand on dispose encore de l'ensemble de sa volonté,son énergie et sa concentration. Ceci dépendra de la personne, chacun fonctionnant à sa manière.
  • Eloignez les sources de distraction : Si vous témoignez d'une concentration fragile, éloignez toute source de distraction : gsm, TV,  Iphone, Ipad, mp3 si la musique ne vous permet pas de vous concentrer pleinement, votre chat, votre chien...Cela peut par contre faire office de récompenses comme mentionné plus loin.
  • Planifiez vous des temps de pauses : préparez des pauses dans votre travail à des heures et de longueur fixées préalablement, et respectez ce planning ! Ne cédez pas à la tentation de vous dire, bon j’en ai marre je fais ma pause maintenant, vous risquez de ne plus pouvoir vous y remettre par la suite ou très difficilement.
  • Accordez-vous des récompenses : lorsque vous avez complétez une tâche ardue, accordez-vous une récompense qui variera en fonction du contexte (professionnel ou privé/étudiant).
  • Période de travail propice : Si vous êtes un étudiant en blocus, ou un travailleur qui a la chance de jouir d'un horaire flexible, vous pouvez organiser votre travail en fonction des moments de la journée qui vous conviennent le mieux. En effet, certains seront très efficaces le matin, alors que d'autres deviendront plus efficients une fois la nuit tombée.

Et vous, vous avez des astuces infaillibles?


Dans la même thématique, lisez aussi  : 

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More