19 janv. 2012

Wikileaks (1/2)

A moins de vivre sur une autre planète (ce qui, si l'on en croit les divers prophéties, vous serait salutaire en cette année 2012), vous avez déjà entendu parler de Wikileaks.
Je vais tenter d'en faire une petite présentation, tout en sachant que l'information sur le sujet étant d'une grande richesse il est impossible de, ne serait-ce que, tendre vers l'exhaustivité.

logo wikileaks hacktivistes


Wikileaks c'est quoi exactement?

Wikileaks est un site, fondé par John Young et Julian Assange, dont la finalité est la publication de documents d'une réalité politique, sociale ou encore militaire qui nous serait cachée. L'anonymat des fournisseurs de documents serait assuré via une transmission sécurisée et non identifiable. L'objectif étant alors de soumettre ces documents aux commentaires, analyses et enrichissements d'une communauté avertie.
Selon Assange, la finalité ultime de Wikileaks est de devenir l'organe de renseignement de référence au niveau planétaire.

Une petite vidéo sur le sujet de Rap News, dont je vous avais parlé dans un autre article.


Collateral Murder

Une des plus célèbres vidéos diffusées par Wikileaks porte le nom de "Collateral Murder". Il s'agit d'une vidéo du raid aérien des forces armées américaines le 12 juillet 2007, qui s'est avérée être une grosse bavure. On y voit les soldats à bord d'hélicoptères Apache ouvrir le feu sur des civils, comprenant entre autres deux reporters de l'agence de presse Reuters, Saeed Schmag et Namir Noor-Eldin (il y aurait eu en tout au moins 18 personnes tuées lors de cette intervention). Cette vidéo aurait été fournie à Wikileaks par un analyste militaire américain basé en Irak, Bradley Manning, aujourd'hui placé en détention et qui risque 52 ans de prison. Wikileaks n'a jamais confirmé que la source était bien Manning, et a mis en exergue que lui, allait encourir une peine lourde alors que les as de la gachette présents dans les hélicoptères n'ont toujours pas été inculpés.

Quels ont été les autres révélations?


Petite sélection parmi les nombreux documents publiés :
  • 2009
- Affaire Dutroux : le 17 avril 2009, Wikileaks dévoile l’entièreté du procès du pédophile belge. Un document de 1235 pages contenant notamment les comptes rendus des auditions de Dutroux.

- Climagate : le 21 novembre 2009, Wikileaks publie des fichiers rassemblant des programmes et courriers électroniques appartenant au Climatic Research Unit, qui ont par la suite été utilisés afin d'accuser les climatologues concernés par ces fichiers, de manipulation et destruction de données qui auraient été en mesure de discréditer la thèse du réchauffement climatique du à l'action humaine.
  • 2010
- Cablegate (28/11/2010) : Le site entame la diffusion de télégrammes de la diplomatie américaine. Se retrouvent ainsi dévoilés au grand jour plus de 250 000 documents diplomatiques, diffusion relayée par 5 grands journaux au rang desquels on retrouve notamment Le Monde.
  • 2011
- Sécurité des centrales nucléaires japonaises : suite au drame de Fukushima, un câblogramme diplomatique américain fait mention des inquiétudes émises par un expert de l'AIEA (Agence Internationale de l'Energie Atomique) quant au fait que les réacteurs japonais n'étaient conçus que pour résister à des séismes d'une magnitude de 7 degrès. Un autre câble datant de 2006 révèle que le gouvernement japonais s'est opposé à un ordre d'un tribunal visant à fermer une centrale en raison de craintes quant à sa capacité à résister à un séisme...

- Prisonniers de Guantanamo Bay (25/04/2011) : Wikileaks publie les dossiers de 779 détenus comprenant notamment photos, contenus d'interrogatoire ou rapports médicaux. Selon ces informations, plus de 150 innocents y auraient été détenus des années sans jamais faire l'objet de véritables accusations.


Pour lire la deuxième partie de ce dossier consacré à Wikileaks, cliquez ici

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More