27 déc. 2011

Documentaire : Inside Job de Charles Ferguson

"Inside Job" est un documentaire de Charles Ferguson, sorti en 2010, il s'appuie sur un grand nombre de données, documents, statistiques et autres interviews pour expliquer comment en est-on arrivé à cette crise financière de 2008.
Il s'est par ailleurs vu décerner l'Oscar du film documentaire en 2011.
Il s'appuie sur une présentation en 5 parties qui va nous mener des années 80 jusqu'à la crise de 2008 en passant par la bulle immobilière (2001-2007).

I. Comment en est-on arrivé là?
II. La Bulle (2001-2007)
III. La Crise
IV. Responsabilités
V. Où en est-t-on?



Le documentaire s'ouvre avec un cas type des ravages de la dérégulation, l'Islande...qui a privatisé les 3 grandes banques nationales qui vont alors s'ouvrir à l'international et en 5 ans réaliser des emprunts représentant 10 fois la taille de l'économie locale! En résultera un effondrement en 2008.

Ensuite on plonge rapidement vers New-York...

On pourra ainsi voir expliqué en quoi le processus de titrisation lie tous les acteurs (Banques, Agences de Notation, Assurances). Mais également que toutes les banques ont régulièrement été accusées de corruption et reconnues coupables.
Il nous explique également ce que sont les dérivés, et particulièrement les CDO (Collateralised Debt Obligation), à l'aide de graphiques clairs.

On pourra pas ailleurs voir les agences de notation adopter une unique et récurrente ligne de défense en arguant que leur rôle n'est que d'exprimer une OPINION.
Cette même OPINION qui fait encore aujourd'hui (et après tous les éléments sur lesquels leur OPINION était erronée cf : Lehman Brothers entre autres) de Standard & Poor's, Moody's et Fitch, les maîtres du monde qui influencent à peu près tout dans le monde...la précipitation dans les décisions et sommets pour la crise de la dette en Europe, la formation d'un gouvernement en Belgique (soudainement arrivé après une dégradation de sa note par S&P),...

Par ailleurs, il nous rappelle également qu'aucun des acteurs principaux de cette crise n'a fait l'objet d'une condamnation alors que les fraudes ont été avérés. Le pouvoir politique est totalement impliqué dans tout cela, et Barack Obama (malgré les promesses faites) n'a absolument rien changé à cela en reprenant à nouveau des acteurs majeurs provenant des grandes banques américaines dans son équipe. Bref rien n'a changé.

Le point central est le système en lui même qui met les acteurs financiers en position de chercher le profit à court terme, quitte à causer par la suite la faillite de leur entreprise, en effet pourquoi s'en priveraient-t-il, les bonus et bénéfices colossaux qu'ils amassent ne sont jamais réclamés même après que les erreurs, fraudes...aient été avérés!

Pour ce qui est de la forme, on dénote également une différence de "style" avec Michael Moore, qui en plus d'être narrateur, se plait à apparaître à l'écran. Si on entend la voix de Charles Ferguson lors des différents extraits d'interview, on ne le voit jamais à l'image.
Par ailleurs, il s'accorde les services d'un narrateur de renom en la personne de l'acteur Matt Damon.

Une phrase résumé bien le cercle vicieux dans lequel on se trouve et duquel on est certainement pas prêt de sortir : " Depuis 1980, l'essor de la Finance américaine provoque des crises de plus en plus grave. Chaque crise faisant plus de dégats tandis que le secteur gagne de + en + d'argent."

Enfin, pour en revenir à cette optique de court terme,la maximisation des gains à court terme est finalement le nerf de la guerre...Il suffit de voir la crise de la dette en Europe...pensez-y un président élu, pour un mandat de 5 ou 7 ans, voire deux, va chercher à maximiser ses profits(que ce soit sous forme de malversations ou d'actions prises sans analyse des conséquences juste pour satisfaire l'opinion publique) pendant cette période "glorieuse", sachant que ce n'est pas lui qui devra assumer derrière pour rattraper le coup...et voilà comment on se retrouve dans cette situation. Au final l'argent (souvent sale d'ailleurs) ne sera jamais réclamé et ce sont les "faibles" qui trinquent(les 99% en somme...).

Pour terminer, je vous laisse avec la bande annonce ("Inside Job" est actuellement diffusé sur Betv), pour vous donner envie de regarder ce très bon documentaire...


Sur la même thématique, lisez aussi :




Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More