11 nov. 2011

Tu Facebook ou tu Tweet?

Ha les réseaux sociaux, LA grosse tendance actuelle, avec comme fers de lance, Facebook et Twitter.

logo facebook

Bon à vrai dire je suis assez dépendant de Facebook, même si je n'y reste jamais de très longues minutes consécutives, c'est presque devenu un réflexe d'aller sur le site de ce bon vieux Mark Zuckerberg pour voir si j'ai une notification, si quelqu'un a mis de jolies photos, une vidéo drôle ou le dernier
clip d'un artiste que j'apprécie. Facebook remplit un nombre de fonctions qui en font un outil très utiles...Bon je passerai sur la fonction chat qui est selon moi exaspérante étant donné qu'elles a des ratés une fois sur deux, ce qui énerve vite. Mais on peut tout faire sur Facebook, ça permet d'être au courant des divers évènements (soirées, manifestations sportives...), d'avoir des nouvelles d'amis ou de connaissances de manière aussi bien "passive" qu'"active". En effet, pensez-y, ça vous arriver de croiser des gens que vous connaissez mais que vous ne voyez que ponctuellement, et une fois les traditionnels "salut ça va?" et les passe partout (qui m'exaspère personnellement) "quoi de neuf?" "que racontes-tu de beau?" ou, si la dernière rencontre remonte ) des lustres, "qu'est ce que tu deviens?", de ne plus trop savoir que dire? Hé bien Facebook peut aider à trouver un sujet de conversation pour montrer (ou feindre c'est selon) votre intérêt du style "ha j'ai vu que tu étais fiancé? Toutes mes félicitations!"


A présent Twitter, moins populaire jusqu’ici, et pas vraiment la même fonction…

logo twitter

A vrai dire je ne suis que depuis peu sur Twitter, mais si certains dénigraient facebook avec le fameux argument «c’est super! Comme ça on sait quand chaque personne mange une pomme ou va faire caca, selon moi Twitter a vraiment cette fonction (particulièrement quand il s’agit d’un compte personnel). En dehors de ça, et c’est l’utilisation que j’en fais personnellement, cela permet de faire une sorte de veille, grâce aux comptes pour lesquels on se positionne comme «followers» (qui consistent à suivre, être abonné, au compte de quelqu’un d’autre). Dans ce domaine, une bonne initiative récente du site monster (site internet consacré à l’emploi) a été de créer des comptes par région et Domaine d’activité.


Pour conclure, ces sites sont des phénomènes de sociétés qui ont évidemment leurs travers mais ceux-ci tout simplement induits par la nature de l’homme…Il faut vivre avec son temps, la génération 2.0 est en marche…

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Partagez

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More